Mon « vrai » chemin de l’école

Il s’est agi de dessiner schématiquement sur une grande feuille de papier, le chemin de l’école ou seulement la partie que l’on préférait et dont on se souvenait le mieux. Il fallait ensuite insérer dans ce dessin différents repères et phrases qui pouvaient le légender.

Puis, pour continuer le travail engagé lors du précédent atelier, des images ont été ajoutées (travail de collage) qui pouvaient développer en imagination le chemin de l’école inventé.